BÂTON DE RIZ GLUANT – KRÂLAN

Les Cambodgiens font généralement trois repas par jour (même si on a l’impression de les voir manger tout le temps !). Leur aliment de base est le riz qu’ils cultivent pour leur consommation personnelle. On le retrouve au travers de plats ou de desserts et sous divers formes dont, mon préféré, qui est un bâton de riz gluant appelé Krâlan  (ក្រឡាន) – prononcé « kro-lann ».

COMPOSITION DU BÂTON DE RIZ GLUANT

C’est un bâton de riz gluant composé de fèves de haricots noirs (haricots mungo), de lait et de chair de noix de coco râpée. Le tout est ajouté dans un morceau de bambou et cuit au feu de bois ou à la vapeur. Ce plat très populaire est à l’origine un repas simple mais complet pour les paysans n’ayant pas le temps de préparer un repas décent à emporter, lors du travail dans les champs. D’après la légende, les soldats des rois d’Angkor utilisaient les Krâlans en guise de ration pour les campagnes de guerre.

Le riz gluant doit être immergé pendant 5 heures pour qu’il mollisse. Puis il est soigneusement égoutté. Après cela, on va y mélanger de la chair de noix de coco râpée, du lait de coco et des haricots noirs. Le tout est versé dans un tube de bambou local qui confèrera aux krâlans un arôme particulier.

Krâlan

Krâlan

 

Je vous invite à goûter aux krâlans que vous trouverez un peu partout dans le Cambodge au bord des routes. A l’abri de guérites, cuisant, inclinés, au-dessus d’un feu de bois. Selon la taille du bambou (entre 20 cm et 50 cm), il peut être vendu entre 500 riels et 3.500 riels pièce.

Alors n’hésitez pas à vous laisser tenter par le Krâlan car c’est délicieux et qui plus est un super en-cas lors de vos sorties  !!

À PROPOS de moi

Circuit autour du Cambodge

Circuit découverte de Kampot

Histoire et légendes du Bokor

Parc National Bokor

Cours de cuisine chez l’habitant

Pin It on Pinterest