LE CALAO BICORNE – Drôle d’oiseau

Le Calao Bicorne est un oiseau qui vit au sein du Parc National de Preah Vihear (connu également sous le nom de Parc  National du Bokor) qui renferme une faune riche et insoupçonné. C’est ainsi qu’en partant très tôt le matin et avec un peu de chance, on peut apercevoir cet oiseau majestueux appartenant à la famille des Bucerotidae.

Le Calao Bicorne est repérable de par sa taille (95 cm à 105 cm) mais surtout de par son casque volumineux de couleur jaune doré qui orne le sommet de sa tête. De plus, il aboie et mugit ! Cet oiseau est très difficile à apercevoir car il est souvent haut perché sur les branches de la canopée. Et c’est grâce au puissant bruit vrombissement de son vol qui nous fait lever la tête !

Calao Bicorne en vol

Calao Bicorne en vol

MODE DE VIE DU CALAO BICORNE

Le Calao Bicorne peut vivre entre 35 et 40 ans et reste  fidèle à son binôme jusqu’à la fin de sa vie. La femelle construit leur nid dans les cavités des troncs d’arbre, qu’elle ferme en bâtissant un mur de l’intérieur à l’aide de ses fientes, des restes de nourriture et de boue. Le tout est aggloméré à l’aide de sa salive. Comme ouverture, elle ne laissera qu’un petit trou pour empêcher aux prédateurs (singes, serpents) d’y rentrer. En gros, elle s’emmure avec ses petits et ne pourra se nourrir qu’avec l’aide de son compagnon… et ce, jusqu’à l’envol de ses petits, pendant 16 semaines !

Le Calao Bicorne se nourrit de fruits, de petits vertébrés comme des serpents, des grenouilles, des lézards, des petits oiseaux. Mais aussi d’escargots et de gros insectes. On dénombre 59 espèces de Calao dans le sud de l’Asie, dont 3, en plus de notre Calao Bicorne, dans la région de Kampot. C’est ainsi que l’on peut également apercevoir dans le Parc de Preah Vihear : le Calao Brun, le Calao Festonné et le Calao Pie.

Si d’aventure vous emprunter la route qui mène à l’ancienne Cité du mont Bokor, prenez le temps d’observer la canopée que l’on surplombe, tout au long de l’ascension, pour avoir la chance d’entre-apercevoir ces oiseaux majestueux.

Mais surtout, respectez-les en ne cherchant nullement à les déranger, ni même à les chasser comme peuvent le faire malheureusement certains personnes à Kampot, pour les avoir en guise de trophée empaillé dans leurs hébergements…

À PROPOS de moi

Circuit autour du Cambodge

Circuit découverte de Kampot

Histoire et légendes du Bokor

Parc National Bokor

Cours de cuisine chez l’habitant

Pin It on Pinterest