GRAINE DE LIANE ROTULE OU L’HERBE A RÊVE AU CAMBODGE

La liane rotule (Entada rheedii) est une grande plante à tige ligneuses appelé dans certains pays l’« herbe à rêve ». Car de la substance blanche qu’on extrait de ses graines, on fabrique un tabac qui aurait la faculté d’augmenter la conscience pendant le sommeil et d’améliorer le souvenir des rêves. Lesquels, en plus de leur intensité, nous permettraient d’entrer en contact avec le Monde des esprits.

Vrilles de Liane rotule

Considérées comme un remède naturel de valeur, les graines de liane rotule sont aussi utilisées dans des pratiques chamaniques où elles sont par exemple portées comme talisman. On dit même qu’elles porteraient chance à ceux qui en possèderaient.

Mais ce n’est pas là leurs seules pouvoirs ou utilisations comme vous pourrez le découvrir plus loin.

MILIEU ET MODE DE DISPERTION DE LA LIANE ROTULE

Appelée également Liane sabre, wawa ou bien encore cœur de singe, notre liane rotule est une liane si puissante qu’elles présentent à la base comme un tronc ligneux épais et torsadé marron rougeâtre. Elle grimpe sur les arbres les plus hauts au moyen de vrilles en se développant. Ces lianes géantes sont les plus longues du règne végétal et leurs gousses peuvent mesurer jusqu’à 1 m 70 !

Vrilles de liane rotule

Elle pousse en général près des rivières et les graines voyagent par les cours d’eau jusqu’aux Océans. On appelle ce mode de dispersion l’hydrochorie.

UTILISATION DE LA LIANE ROTULE

Liane rotule

 

  • Les jeunes feuilles sont consommées comme légumes.
  • Les tiges, coupées et macérées dans l’eau s’utilisent comme shampooing pour laver les cheveux.
  • Les fruits cuits sont parfois consommés.
  • L’Écorce est employée pour faire des cordages et des filets de pêche. Au Vietnam, on s’en sert même comme poison de pêche!
  • Le jus de l’écorce et du bois est appliqué en externe pour soulager les ulcères.
  • La plante est aussi utilisée en pommade pour traiter la jaunisse et le mal de dents.

LIANE ROTULE OU LE JEU DES ROTULES AU CAMBODGE

Il existe au Cambodge de nombreux jeux traditionnels auxquels notre liane rotule appartient. En effet, durant les festivités du nouvel an Khmer, on peut apercevoir des locaux jouer au « jeu de lancer des rotules » (lbaèng âng-kunh en Khmer) fabriqué à partir des graines de notre liane.

Ce jeu consiste à ce que deux équipes (une d’hommes et une autre de femmes) tentent d’abattre une ligne de 5 graines posées sur leurs tranches, à la verticale, par le biais d’autres graines de liane rotule.

La première équipe qui parvient à abattre toutes les graines de l’équipe adverse remporte la partie.

Dans le cadre du jeu, les graines (“kroap » en khmer) prennent le nom de « kaoy ». C’est ainsi que l’on distinguera les kaoy que l’on dresse sur le sol, « kaoy dam » (qui veut dire graines plantées), des kaoy que l’on jette « kaoy baoh » signifiant « graines lancées ».

 

Pin It on Pinterest